Linux vs Windows

Kit de survie dans le monde de Linux

SSH, lignes de commandes, shell,.tar.gz… Mais qu’est-ce donc que tout cela ?

Moi, je viens du monde de la fenêtre (je dois taire le nom pour ne pas froisser les puristes linuxiens). Et je ne connais que le bouton démarrer, l’explorateur de fichiers, mes icônes sur le bureau et à la rigueur, je sais reconnaître un programme parce qu’il y a l’extension .exe au nom du fichier.

Bref ! Si vous êtes dans le même cas que moi, voici quelques clés pour appréhender le monde merveilleux de linux et qui vous permettra de vous en sortir dans la plupart des cas simples (certes simples, mais la plupart du temps vous verrez que votre problème est simple à résoudre).


Débuter sous Linux :

Sur l’excellent site developpez.com, si vous ne savez qu’elle distribution choisir, c’est à dire quel OS (operating system) qui vous conviendrait le mieux, vous pouvez aller jeter un œil sur cette page.

Ici dans ce billet, je vous parlerai de la distribution RASPBIAN qui est LA distribution pour notre petite Raspberry Pi.

Raspberry + Debian = Rasbian


Le SHELL :

Une fois votre Pi démarrée, vous tomberez sur le bureau LXDE. Vous serez super content car non dépaysé par rapport à votre cher Fenêtre 7, 8 ou 10 (je ne peux toujours pas donner le nom…). Mais vous allez vite être limité car dès que vous voudrez installer la moindre application vous ne pourrez pas le faire simplement comme vous le faites d’habitude sous votre merveilleux Fenêtre 7, 8 ou 10…

Il va falloir vous habituer à un truc hyper barbare le Shell, vous savez c’est le même truc que l’on peut lancer sous Fenêtre dans le menu démarrer/exécuter puis CMD ou directement dans Cortana on écrit CMD. Il y a alors un programme qui se nomme invite de commandes et bien le Shell c’est la même chose. La seule différence, c’est que sous Fenêtre, vous ne l’avez sûrement jamais utilisés, vous en ignoriez même son existence.

Shell sous Raspbian Shell sous Windows
Shell sous raspbian invite commande sous windows

Pour accéder au Shell sous Raspbian, il vous suffit de cliquer sur la barre de menu du haut : l’icone ressemblant à un écran.

Pour faire la même chose depuis votre système fenêtre ou pomme, veuillez suivre ce tutoriel.


Les commandes indispensables :

Une fois le shell démarré, voici les principales commandes dont vous allez avoir besoin pour faire ressortir tout le potentiel de votre petite carte Pi.

Voici comment se présentera normalement l’invite de commandes : pi@rasperry $ suivi d’un carré clignotant

pi@raspberry $

Le carré clignotant indique que la Pi est en attente de vos ordres. Toutes les commandes que vous donnerez seront après le $.

Commande Signification/résultat
sudo Super User Do.
vous l’utiliserez tout le temps, c’est ce qui permet de dire à l’OS que vous êtes « le chef » (administrateur) et que l’OS doit exécuter tout ce qu’il y a écrit après. sans sudo devant votre commande, il y a des chances que l’OS vous renvoie une fin de non exécution car il y a un problème de permission.
shutdown -r now
réamorce immédiatement l’ordinateur
reboot reboot immédiatement l’ordinateur
shutdown -h now arrête l’ordinateur (équivalent de démarrer/arrêter sous fenêtre)
cd permet de se déplacer dans l’arborescence
le C:\ de windows devient sous raspbian /home ou /root selon votre profil
cd /home/utilisateur/dossier ### vous déplacera à votre répertoire (/home/utilisateur/dossier)
ls permet d’afficher la liste des répertoires et fichiers
si commande ls -l, affichera en plus les répertoires et fichiers cachés
pwd affiche le répertoire courant, celui dans lequel vous êtes, il n’y a pas de honte à avoir, régulièrement je ne sais plus dans quel dossier je me trouve…
nano nano est un éditeur de texte basique mes super puissant.
pour éditer le fichier essai, il faut taper la commande : sudo nano /essai
pour enregistrer un fichier modifier avec nano, il faut faire un CTRL + O puis ENTREE
pour fermer le fichier préalablement enregistrer, il faut faire un CTRL + X
certaines personnes préfère le logiciel VIM à NANO… Question de goût…
cp copie un fichier ou un répertoire
utilisation cp linux-test /tmp »=> copie le fichier linux-test dans le répertoire /tmp
chmod change les droits/permissions de lecture, d’écriture et d’exécution d’un fichier ou d’un répertoire
trop compliqué pour expliquer en bref cette commande, si vous en avez besoin, je vous invite à aller sur ce tutoriel.
mkdir pour créer un répertoire
rmdir pour supprimer un répertoire
apt-get permet d’effectuer l’installation et la désinstallation de paquets en provenance d’un dépôt
vous pouvez voir la liste des dépôts dans votre source-lists : sudo nano /etc/apt/sources.list

Ensuite, voici quelques commandes que vous utiliserez tout le temps :

Commande Signification/résultat
sudo apt-get update permet de télécharger les mises à jour de la distribution (pour nous Raspbian)
sudo apt-get upgrade permet de mettre à jour la distribution après avoir télécharger les mises à jour
sudo apt-get dist-upgrade permet de mettre à jour le système à niveau
sudo rpi-update permet de mettre à niveau la carte Pi
pour que la mise à jour soit prise en compte il faut faire un : sudo reboot
ifconfig permet d’afficher des informations concernant les interfaces réseau.
on l’utilise fréquemment pour trouver son IP.
ping permet de vérifier si la machine cible est bien accessible par le réseau.
tester donc :
ping 8.8.8.8
ping google.com

Voilà, il n’y a que l’essentiel des commandes, mais avec elle pour un début, vous devriez vous en sortir.

Après, je vous invite, si vous désirez avoir plus de détails et options sur toutes ces commandes, à aller sur :
Doc Ubuntu
Carte de référence Ubuntu (pdf)
Doc linux sur Raspberrypi.org (anglais)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

   
Notification