Articles

VNC Viewer avec Raspbian Pixel

Comment mettre en oeuvre VNC Viewer avec la nouvelle version de Raspbian Jessie PIXEL ?

Une des nouveautés du bureau PIXEL est que maintenant est inclus une version de VNC pour la prise en main à distance de votre RPi.

Voici les étapes à suivre pour que vous puissiez prendre la main de votre RPi depuis votre PC windows.

1/ Activation de VNC Server

Pour cela, vous devez connecter votre carte à un écran, ainsi qu’à une souris et à un clavier.
Une fois votre RPi démarrée, cliquez sur l’icône du menu principal (icône framboise),
puis allez dans le menu préférences et cliquez sur configuration du Raspberry Pi

menu préférences

Ceci ouvre la boite de dialogue « configuration du Raspberry Pi« .
Cliquez sur l’onglet Interfaces
puis sur la case à option Activé en face de VNC

activation-vnc-server-2

Finissez en cliquant sur Valider
et rebootez votre RPi.

2/ Connexion

Au redémarrage de votre RPi, dans la barre de tache apparaîtra le logo VNC   barre-tache-vnc

En cliquant dessus vous aurez toutes les informations pour pouvoir vous connecter depuis le navigateur de votre PC.
L’adresse de connexion est du type : http://192.168.1.17:5800

vnc-ecran

ATTENTION
Les navigateurs abandonnent progressivement l’utilisation des extensions Java
Si vous souhaitez tout de même utiliser le java,
veuillez vous rendre sur cette page pour télécharger la dernière version de Java et l’installer.

Sans Java, il faut télécharger l’application VNC Viewer pour votre PC. Rendez vous sur cette page.

Après téléchargement, récupérez l’exécutable et lancez le.
Inscrivez y l’adresse de votre RPi (par exemple : 192.168.1.17)

vnc-viewer-1

Enfin, cliquez sur Connexion

Dans la fenêtre qui s’ouvre mettez votre login/pass
si vous n’avez rien modifié il s’agit de pi/raspberry

vnc-viewer-2

Et cliquez sur OK.

Et voilà ! vous êtes connectés à votre RPi. 

3/ Stopper VNC Serveur via SSH

Taper la commande suivante

sudo systemctl stop vncserver-x11-serviced.service

Cette commande coupe toutes les connexions en cours.

4/ Démarrer VNC Serveur via SSH

Taper la commande suivante

sudo systemctl start vncserver-x11-serviced.service

 

 

Citrix choisit la Raspberry Pi3 pour en faire son client léger

Citrix SC-T25 : Un client léger sur une base de Raspberry Pi 3

Une information impressionnante même si elle n’est pas spécialement très grand public. Citrix vient d’annoncer une collaboration avec Viewsonic pour proposer des clients légers architecturés autour d’une carte Raspberry Pi 3 supportant le protocole HDX.

Citrix ST-T25

Les clients légers sont des machines qui dépendent d’un serveur situé à distance. Elles peuvent passer par Internet ou par un réseau local suivant les configurations et permettent de travailler à distance après s’être authentifié au préalable.

Ce client léger sera proposé au prix de 89$ durant sa phase de lancement.

Dans les entreprises ayant plusieurs centaines de terminaux, on comprend aisément le gain financier que cela va apporter à ces entreprises. en effet, en cas de panne il sera simple de remplacer le client au lieu d’effectuer une coûteuse réparation sur un terminal classique.

Le Citrix SC-T25 est présenté dans un petit boitier muni d’un port Antivol que l’on pourra accrocher au mur ou sous un bureau, disparaissant totalement des préoccupations de l’utilisateur. Il pourra afficher en 1920 x 1200 pixels via sa prise HDMI sur l’écran de son choix, proposera quatre ports USB 2.0 pour relier des accessoires et se connectera en Ethernet ou Wifi 802.11 b/g/n. Citrix a travaillé ses formules logicielles pour adapter ses protocoles à la carte et utilise les compétences de calcul du processeur graphique du Broadcomm BCM2837 pour l’épauler dans cette tâche.

Le système est porté par un Linux développé par ViewSonic qui permettra la prise en charge des protocoles Citrix HDX, VNC et X11. Un développement en trois parties donc puisque Viewsonic joue ici le rôle d’un assembleur/ développeur qui se base sur un matériel déjà commercialisé par Raspberry Pi. Le tout n’ayant du sens que grâce au support du développeur logiciel Citrix.


source :
minimachines.net
viewsonic.com
citrix.com
toolinux.com
lemagit.fr

Bureau à distance avec VNC

Contrôler son bureau à distance avec VNC sur le Raspberry pi

Dans cet article nous allons voir comment télécommander son Raspberry pi à distance grâce à VNC (Virtual Network Connection).

La différence entre SSH et VNC est que SSH ne gère pas d’interface graphique il ne vous permet que d’exécuter des commandes dans le terminal, contrairement à VNC qui va vous donner la possibilité de contrôler votre Raspberry pi de manière graphique avec la souris et le clavier.

Nous allons donc commencer par installer un serveur VNC, il en existe plusieurs, mais celui que je vous propose est tightvnc.

Une fois tightvnc téléchargé et installé sur votre ordinateur, connectez vous en SSH sur votre RPi et tapez la commande suivante

sudo apt-get install tightvncserver

Voilà ! Il n’y a plus qu’à tester.

Pour lancer tightvnc sur votre RPi  avec la commande tightvncserver.
ATTENTION : Vous allez devoir choisir un mot de passe  (8 caractères max) pour l’accès à distance (il est à entrée 2X) => par exemple vnc-pi

vnc-pi

A la question « Would you like… (y/n) ?  » il faut répondre NO si l’on veut pouvoir accéder à la RPi

Enfin, vous pouvez lancer le serveur VNC avec les spécifications que vous souhaitez

vncserver -geometry 1280x800 -depth 16

-geometry = résolution de l’écran
-depth = Nombre couleurs (8 à 32 bits)


Non ! Vous avez oublié le mot de passe …

Tapez dans la console la commande : tightvncpasswd


Et maintenant le client VNC Windows

Une fois le client installé, démarrez le et dans la fenêtre qui s’ouvre, mettez l’adresse IP de votre RPi suivi d’un « :1 ». le 1 indique le n° de Desktop que vous voulez atteindre. par ex : 192.168.1.18:1

ecran connexion

Ecran de connexion pour ouvrir le bureau

Il ne vous reste plus qu’à rajouter votre mot de passe : vnc-pi

Et là, miracle de l’informatique, le bureau de votre RPi s’affiche

Bureau à distance RPi

Bureau à distance RPi avec Tight VNC

 

Remplacer la croix par le curseur classique de la flèche

sudo nano /home/pi/.vnc/xstartup

écran Xstartup

Remplacez     xsetroot -solid grey     par     xsetroot -solid grey -cursor_name left_ptr
et au prochain redémarrage, lorsque vous reconnecterez VNCviewer, vous retrouvez votre curseur habituel.


Et pour votre Tablette / téléphone portable sous Android

La démarche est la même, il vous suffit de télécharger sur le play store l’application VNC


Démarrage automatique de VNC à chaque démarrage de votre RPi

Je vous invite à suivre l’excellent tutoriel sur Framboise314 qui utilise SYSTEMD=> ICI

Ou vous pouvez taper les commandes suivantes (une commande par ligne)

cd /home/pi
cd .config
mkdir autostart
cd autostart

Puis on créée le fichier de démarrage automatique

sudo nano tightvnc.desktop

Ce qui ouvre un fichier vide, dans lequel vous mettrez

#!/bin/sh
[Desktop Entry]
Type=Application
Name=tightVNC
Exec=vncserver :1
StartupNotify=false

Enregistrez le fichier avec un CTRL + O suivi d’un CTRL + X pour un retour à la console

Il ne vous reste plus qu’à rebooter votre RPi pour vérifier si au démarrage suivant vous avez bien accès à VNC.

sudo reboot

sources :
Pi home server
framboise314
raspberrypi.org
the raspberry.com

getting-started-noobs

Noobs ou pas

Noobs ! Non ça ne veut pas dire « petit nouveau » ici, mais : New Out Of Box Software

Il s’agit d’un petit logiciel qui permet à votre carte Pi de démarrer selon vos désirs, un multi-boot quoi.

Tout d’abord les Avantages :

Ils sont très nombreux et pour ne citer que les principaux :
– simplicité d’utilisation
– multi boot
– plusieurs logiciels pré-installés
– pleins de Tutos : framboise314, raspberrypi.org, raspberrypis.net, microsoft,…

Et maintenant l’Inconvénient :

Oui, je n’ai pas mis de pluriel car pour moi, il n’en a qu’un mais de taille.

En fait, personne n’en parle mais quand j’ai reçu ma carte Pi, j’étais super content (qui ne le serait pas), en plus j’avais acheté un kit avec NOOBS déjà présent sur la MicroUSB. Mais j’ai vite déchanté après l’avoir branchée et passé quelques heures dessus avant de réaliser que je ne pourrai jamais me connecter sur la carte avec mon PC.

En effet, je pensais (à tort), mais c’est parce que je l’avais lu dans pleins de tutos, qu’il suffisait de mettre courant à la carte puis depuis son PC, je pouvais me connecter sur la carte en SSH ou avec VNC. Mais que neni… impossible de se connecter.

Pour le premier démarrage de NOOBS vous devez obligatoirement brancher aux ports USB de votre carte un clavier, une souris et avoir sous la main un moniteur/écran pour voir ce que vous faites (branchement sur le port HDMI de la carte)…

Donc pour bien démarrer avec votre Pi sous Noob, il vous faut :

Un câble HDMI

– Un câble Ethernet

– Un câble d’alimentation micro USB

Une carte mémoire Micro USB pour y transférer NOOBS que vous pouvez télécharger ici ou ici

Puis,

Brancher le câble HDMI de votre Raspberry pi à votre écran

Brancher le câble Ethernet de votre Raspberry pi à votre Box internet

Brancher le câble d’alimentation de votre Raspberry pi à une prise secteur

Assurez-vous ensuite d’avoir un clavier et une souris branchés à votre Raspberry pi.

Ensuite, ce sera un jeu d’enfant où il ne vous restera qu’à choisir le système d’exploitation qui vous convient parmi :

page d'accueil de NOOBS

  • Rapsbian : Debian optimisé pour la Pi
  • Archilinux : Une distribution Linux pour appareil à processeur ARM
  • Pidora : Fedora optimisé pour la Pi
  • OpenElec : Un media center basé sur XBMC
  • RaspBMC : Un média center basé sur XBMC
  • Risc OS : Un vieux système d’exploitation cf : riscos.fr

Ou selon la version téléchargée vous pourrez avoir :

NOOBS page d'accueil

  • Rapsbian : Debian optimisé pour la Pi
  • OpenElec : Un media center basé sur XBMC
  • Data Partition : Ajouter une partition de données
  • OSMC : Un média center basé sur XBMC, c’est le nouveau nom donné à RaspBMC
  • Windows10 IOT : Super ! On peut mettre Windows sur la Pi => Non ! c’est une version, ou plutôt une plateforme de développement orienté objets connectés…

Pour ma part après avoir fait joujou avec NOOBS, j’ai vite laissé tomber du fait du gros défaut de câblage obligatoire clavier+souris+écran. Il n’empêche que si vous ne faites pas de multi-boot, vous pourrez, une fois le premier démarrage passé, débranché votre souris+clavier+écran et tout faire depuis votre PC en SSH ou et avec VNC.

Voilà.

Il ne me reste plus qu’à vous dire de vous lancez, vous allez adorer…